AVANT-MATCH : PONTAULT-COMBAULT / SARREBOURG MOSELLE SUD HANDBALL

L’avant-match

UN EXPLOIT À PONTAULT ?

Pour cette seconde journée du championnat de Proligue version 2021-22, les coéquipiers de Dylan Granjean se déplaceront en région Ile de France du côté de Pontault-Combault.

Les Pontellois qui restent sur une courte défaite concédée à Tremblay-en-France (26-27) voudront dans leur antre de BoisRamée, faire respecter la hiérarchie de la saison passée.

Les coéquipiers de Jean-Pierre Dupoux (7 buts samedi) avaient manqué de peu l’accession, défaits d’un but par le Grand Nancy handball en demi-finale des playoffs.

Qu’en sera-t-il cette année?

Les Franciliens ont profité de l’inter-saison pour renouveler leurs cadres. Sven Horvat l’ancien portier Sarrebourgeois est arrivé de Cherbourg, Lilian Pasquet le grand gaucher de Dijon, Ferreira-Da-Silva de Saran et l’arrière international Belge Danesi de Visé. Un bel effectif n’en doutons pas.

Les Yellow Fox sud-mosellans malmenés par deux fois face au PCHB la saison dernière, seront revanchards. Les hommes du président Reinhardtont en effet laissé passer une belle occasion de moissonner deux points face à Dijon. Solides en défense, les jaunes et bleus ont manqué de réalisme et de lucidité quand il s’est agi de convertir les ballons offensifs. Nul doute que la courte semaine de travail et d’analyse vidéo aura permis de remettre « chacun dans le sens du projet collectif »… afin de faire l’exploit à BoisRamé.

Jean-Yves SCHAFF

On manque d'efficacité en attaque, dans les duels avec le gardien adverse et on perd encore trop de ballons importants qui donnent autant de possibilités à notre adversaire du soir de nous punir sur contre attaques. Dommage car il y avait la possibilité de faire douter cette très bonne équipe de Dijon, en témoigne notre bonne entame de match. Malgré cela les joueurs n'ont pas abdiqué et ont tout tenté en seconde période pour revenir au score.
Vendredi à Pontault, face à une équipe qui a joué le final four l'an passé et manqué d'un rien la montée, il faudra davantage de rigueur en attaque, moins de pertes de balles, car Pontault est une équipe qui défend fort et sait parfaitement enchaîner du jeu rapide. En témoigne leur défaite d'un seul but face à Tremblay, un des favoris à l'accession.

Christophe Bondant
Haut de page